Utilisez la douleur du passé pour améliorer votre vie aujourd’hui - Systemic Minds
il y a deux mois

Utilisez la douleur du passé pour améliorer votre vie aujourd’hui

La douleur pour l'avenir

Nos pensées impactent nos états émotionnels. Et ces états émotionnels impactent nos actions, comportements et attitudes. Ce schéma est universel et fonctionne 24h/24, même dans nos rêves. Beaucoup de personnes se plaignent de ce qui leur manque dans la vie. Elles peuvent avoir tendance à se poser en victime - souvent inconsciemment - ou à exprimer le plus souvent des points de vue négatifs sur eux-mêmes ou sur le monde.

More...

Le problème n’est pas de se plaindre, de se sentir « victimisé » ou d’exprimer des points de vue négatifs.  Tout le monde y passe, même les plus grands psychologues et coachs, quoi qu’ils puissent dire. Ces moments font partie de la vie. Nous sommes tous des êtres humains.  Ils sont même souhaitables, comme nous le verrons plus loin. Le problème - je dirais même le danger -  est d’y vivre, d’y rester. Vivre trop souvent ou trop longtemps dans ces lieux mentaux négatifs peut devenir problématique et entraîner des phénomènes de dépression, d’addictions néfastes, avec toutes les répercussions que l’on en connaît sur soi et sur son entourage. 

La douleur fait partie de la vie et se doit d’être accueillie avec tout l’honneur qu’elle mérite. Elle a un rôle, une utilité, un sens. La douleur nous apprend que quelque chose ne fonctionne pas comme on souhaiterait qu’elle fonctionne. Elle permet de rebondir, de grandir, d’apprendre, d’évoluer. Par contre la souffrance est inutile. La souffrance intervient quand on reste trop longtemps dans la douleur et que l’on arrive plus à prendre le contrôle.

Revenons à ces pensées négatives qui entraînent des états émotionnels négatifs. Lorsque nous réagissons à une situation, souvent par automatisme, au lieu d'agir consciemment – en d’autres mots, de « répondre à une situation », nous finissons souvent par nous sentir mal et nous dire que nous aurions pu faire, dire ou penser différemment. Nous pouvons alors avoir tendance à nous noyer dans des pensées négatives, constituées de blâmes et de regrets.

Par exemple, vous avez peut-être eu une relation dans le passé que vous n'avez pas gérée de la meilleure façon possible. Il peut y avoir une vieille blessure, quelque chose qui a été exprimé dans la colère, des sentiments refoulés, l’impression forte d’avoir été déçu, rejeté ou d'avoir déçu et rejeté l'autre.

Le cerveau aime les automatismes. Il ne cherche pas à savoir s'ils sont bons ou mauvais. Il recherche la facilité. 

Vous avez maintenant le choix de laisser votre vision négative de cette relation difficile vous envahir ou d’en reprendre le contrôle pour ne pas entrer dans la souffrance et passer de la douleur à l’apprentissage.

En effet, vous pouvez décider de revivre ces événements déclencheurs et de modifier l’impact de vos souvenirs en leur donnant un sens différent, plus positif. Sans doute gardez-vous en tête les problèmes de cette relation, mais quels ont été les cadeaux apportés par cette relation, que vous avez tendance à occulter ? Revivez ces bons moments avec tous vos sens. Voyez ce que vous avez à voir, entendez ce que vous avez à entendre et ressentez ce que vous avez à ressentir. 

Rappelez-vous que sans ces événements passés, bons ou mauvais, vous ne seriez pas qui vous êtes aujourd’hui. Sans cette douleur que vous avez vécue, vous n’auriez pas progressé dans votre vie. Acceptez la douleur et répondez-y positivement. Lorsque vous vivez un événement douloureux, posez-vous ces questions : « Qu’y a-t-il de génial dans cette situation ? », « Qu’est-ce que cette situation m’enseigne ? »

Vous pouvez vous poser ces questions par rapport à une situation passée et la revivre plus positivement au présent en y retirant l’apprentissage qui n’attendait qu’à être cueilli.

Le cerveau aime les automatismes. Il ne cherche pas à savoir s'ils sont bons ou mauvais. Il recherche la facilité. Pour cela, il utilise le système activateur réticulé dont la fonction est d'engager tous vos sens vers ce qu'il pense être important pour vous. Pour déterminer ce qui est important, il aura tendance à repérer ce qui est répété chez vous et ce qui est rattaché à une émotion forte. Gardez à l'esprit que chaque fois que vous revivez une situation négative, c'est comme si vous indiquiez à votre cerveau que cette situation est importante pour vous et que vous la recherchez. Cela vous invite à rester dans la douleur et à en faire une souffrance, une habitude.

Vous ne pouvez pas changer ce qui s'est déjà produit, mais vos choix pour l'avenir peuvent maintenant être plus orientés car cette douleur vous aura appris quelque chose.

Comme autre exercice, sortez de vous-même et du temps présent, et considérez votre cheminement de vie comme un tableau complet plutôt que comme une série d'événements sans lien les uns avec les autres. Cette perspective supérieure annule la tendance à vous blâmer ou à vous condamner pour des événements isolés dans votre vie.  Si vous y réfléchissez bien, ces mêmes incidents que vous considérez comme désagréables vous ont fourni la croissance qui vous permet maintenant de voir une meilleure façon de vous comporter.

Vous pouvez voir pourquoi vous avez attiré certains incidents dans votre vie et ce que vous avez appris d'eux. Vous pouvez voir pourquoi vous n'avez pas eu ce que vous pensiez vouloir. Peut-être que le fait de ne pas avoir une certaine chose a changé votre cheminement de vie. Maintenant, vous pouvez voir comment les expériences passées vous ont servi.

Vous savez maintenant comment évoluer dans cette perspective plus large.

Faites ces exercices simples pour transformer les souvenirs négatifs en une compréhension positive de votre situation actuelle et de vos progrès futurs.

Voici maintenant quelques idées qui vous permettront d’éviter le regret, la culpabilité ou le blâme : 

  • Si vous ne voulez pas que les autres sachent quelque chose que vous êtes sur le point de faire, alors c'est un signal pour vous que vous avez honte de le faire ; alors ne le faites pas !
  • N'ayez pas peur de faire des erreurs. Une personne qui ne fait pas d'erreurs n'apprend rien et ne fait rien. Soyez un moteur. Faites des erreurs, apprenez d'elles et passez à travers.
  • Soyez honnête et fidèle à vous-même dans tous les contextes.  Respectez vos valeurs et vivez votre propre vie.
  • Si vous avez encore des doutes quant à savoir si vous devriez faire quelque chose ou non, demandez-vous si c'est le comportement que vous voudriez que vos enfants ou petits-enfants aient plus tard. Si la réponse est non, ne le faites pas.

Carl

L'être humain et son potentiel sont ma passion. Je suis Carl Dufour, fondateur de Systemic Minds. Mon ambition est de vous aider à adopter les stratégies mentales, comportementales, et techniques innovantes pour une vie plus équilibrée et plus performante à tous niveaux : personnel, relationnel et professionnel. Certifié Coach Professionnel et formé à la PNL humaniste, au coaching d'intervention stratégique d'Anthony Robbins et Cloe Madanes, à l'analyse transactionnelle, à l'approche systémique, à l'hypnothérapie, ainsi qu'au marketing stratégique, je possède une expérience de plus de 2 décennies dans le conseil, la formation et le coaching Contactez-moi directement au (+32) 0474 805 567 pour un premier rendez-vous gratuit et sans engagement.

>